L'Association norvégienne des agriculteurs veut que davantage de Norvégiens travaillent comme travailleurs saisonniers - 3
Photo: Terje Bendiksby / NTB

La crise des coronavirus a entraîné une grande pénurie de travailleurs saisonniers dans l’agriculture norvégienne. L’Association des agriculteurs norvégiens collaborera désormais avec l’Administration norvégienne du travail et de la protection sociale (NAV) pour améliorer le recrutement.

Les agriculteurs norvégiens ont eu du mal à trouver de la main-d’œuvre étrangère pour le travail saisonnier pendant la crise corona après la fermeture des frontières, écrit le journal Nationen.

Dans le même temps, il est très exigeant de remplacer la main-d’œuvre étrangère compétente par une main-d’œuvre norvégienne sans expérience ni formation dans le domaine.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec la NAV pour essayer d’aider les producteurs qui ont besoin de main-d’œuvre saisonnière à trouver des Norvégiens compétents», a déclaré Bodhild Fjelltveit, deuxième directeur adjoint de l’Association des agriculteurs norvégiens.

Planification à long terme requise

L’Association des agriculteurs a également appelé les écoles d’agriculture du pays à encourager les étudiants à postuler pour des emplois d’été dans l’agriculture.

«Une offre stable de main-d’œuvre norvégienne nécessite un engagement à plus long terme et ciblé pour éduquer et recruter des jeunes dans les industries vertes», a déclaré Fjelltveit.

Dans le même temps, elle a demandé au gouvernement de prendre des dispositions pour que la main-d’œuvre étrangère la plus critique puisse entrer dans le pays sous un régime strict de contrôle des infections.

«Sans cette main-d’œuvre, nous craignons une forte réduction de la production verte norvégienne cette année», a-t-elle prévenu.