Photo: Berit Roald / NTB

L’Institut National de Santé Publique (FHI) ne recommencera pas la vaccination avec le vaccin AstraZeneca pour le moment.

«Nous évaluerons en profondeur s’il existe un lien entre les vaccins et les cas de la maladie. Nous prenons note de l’évaluation de l’EMA », a déclaré la directrice de la FHI, Camilla Stoltenberg.

Elle a déclaré que la FHI poursuivrait ses enquêtes et son évaluation, mais a déclaré qu’il était trop tôt pour conclure.

Attendre au moins une semaine

« Nous ferons une évaluation à la fin de la semaine prochaine », a déclaré Stoltenberg lors de la conférence de presse de jeudi soir.

«La vaccination avec AstraZeneca continuera d’être interrompue jusqu’à ce que nous ayons une image plus complète de la situation», a ajouté Stoltenberg.

Stoltenberg a également déclaré que la décision du 11 mars d’arrêter de vacciner avec le vaccin AstraZeneca était correcte.

«Il est important de faire une pause lorsque vous êtes informé d’incidents graves», a-t-elle souligné.

L’EMA recommande une utilisation continue

Plus tôt jeudi, l’Agence norvégienne des médicaments a déclaré qu’un lien entre les caillots sanguins et le vaccin AstraZeneca ne peut être exclu et qu’il doit être étroitement surveillé.

Jeudi, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert à la poursuite de l’utilisation du vaccin AstraZeneca.