PwC et BDO se voient infliger une amende de plusieurs millions par les autorités norvégiennes - 3

PwC et BDO ont été condamnés à une amende totale de 5,4 millions de NOK pour infraction à la loi sur le blanchiment d’argent. PwC a été condamné à une amende de 3,2 millions de NOK, tandis que BDO devra payer 2,2 millions de NOK.

L’Autorité de surveillance financière de Norvège (Finanstilsynet) déclare que les entreprises ont enfreint plusieurs règlements de la loi sur le blanchiment d’argent.

Cela comprend des exigences pour une évaluation des risques orientée métier et des exigences pour des routines de classification des risques des clients et des mesures clients.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les décisions peuvent faire l’objet d’un appel dans un délai de trois semaines.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Désaccord exprimé

Selon la décision, PwC conteste l’appréciation de Finanstilsynet et l’imposition d’une amende. BDO a exprimé la même chose, dit-on.

Finanstilsynet estime qu’il est grave que PwC ne dispose pas de routines de classification des risques. De plus, dans d’autres domaines, les routines ne sont pas conformes à la loi.

«L’absence de routines écrites devient encore plus grave lorsque l’audit a révélé un certain nombre de manquements aux obligations clés en vertu de la loi sur le blanchiment d’argent dans plusieurs des missions contrôlées, dans des zones où les routines sont déficientes», a noté Finanstilsynet.

Quelques lacunes graves

Les routines de BDO sont également déficientes, selon Finanstilsynet.

«Les routines écrites de la société d’audit sont insuffisantes dans des domaines clés tels que le contrôle interne, la formation, l’identification des véritables titulaires de droits. Cela entraîne en partie de graves lacunes », a averti Finanstilsynet.

Le journal Dagens Næringsliv (DN) a d’abord mentionné les amendes. Le ministère des Finances est l’organe d’appel.