Photo: Trond Reidar Teigen / NTB

Les commissions d’appel de dix universités et quatre collèges d’État de Norvège ont traité 735 cas de tricherie l’année dernière, soit une augmentation de 54%.

Au total, 735 étudiants ont vu leurs examens annulés ou ont été expulsés. L’année précédente, le nombre était de 476, écrit Khrono.

Bien que le taux de triche total augmente, le nombre lui-même est faible, car un très petit nombre d’examens a été effectué.

L’Université du sud-est de la Norvège a enregistré le plus de cas de triche, 117, soit une augmentation d’un peu plus de 90%.

Les cas de la fin de l’année dernière ne sont pas inclus dans les statistiques, car les commissions d’appel ne les examineront que ce printemps.