Photo: Tommy Pedersen / TT NYHETSBYRÅN / NTB

Deux étrangers ont été arrêtés après être entrés en Norvège à un poste frontière fermé à Engerdal. L’un a été diagnostiqué avec un coronavirus.

Le duo a déjà tenté de traverser la frontière à plusieurs endroits, mais a été rejeté car ils n’avaient pas de documents d’entrée valides.

La première fois que des hommes d’une trentaine d’années ont tenté de le faire, c’était samedi à un autre poste frontière. À l’époque, les deux ont reçu un diagnostic de corona. Cette fois, un seul testé positif, écrit le journal Østlendingen.

«Parce que la voiture qu’ils conduisaient était connue d’avant, nous étions prêts. Lorsque nous avons arrêté la voiture, nous savions qu’il y avait une maladie COVID-19 dans la voiture », a déclaré le directeur des opérations Sissel Svarstad au journal.

L’incident a eu lieu à Drevsjø à Engerdal vendredi soir. Les hommes ont été emmenés au centre de détention de Hamar. Ils sont originaires de Roumanie, mais on ne sait pas s’ils sont citoyens roumains.

« Finalement, le parquet et l’Unité de la police de l’immigration examineront à quel pays ils appartiennent réellement et décideront de ce qui leur arrivera », a ajouté le responsable des opérations.

Dans la pratique, la Norvège a fermé ses frontières le 29 janvier, mais à quelques exceptions près. Seuls les passages frontaliers sélectionnés sont ouverts.