Photo: Berit Roald / NTB

Depuis le 25 mars, le nombre R en Norvège est en moyenne de 0,8, selon l’Institut national de la santé publique (FHI). La propagation de l’infection à l’échelle nationale a continué de diminuer la semaine dernière.

Au total, 4 793 cas d’infection ont été signalés la semaine dernière (semaine 14). C’est une diminution de 6% par rapport à la semaine précédente et une diminution de 19% par rapport à la semaine 12, écrit la FHI dans son rapport hebdomadaire.

Sur les 144 496 personnes qui se sont testées, 3,3% ont été testées positives. La proportion est bien inférieure à celle de la semaine de Pâques et à égalité avec la semaine 11.

La modélisation mathématique montre que la tendance nationale de l’infection est à la baisse depuis le 25 mars et que le nombre moyen de reproduction (nombre R) depuis lors est de 0,8.

Le FHI souligne qu’il existe une grande variation géographique entre les différents comtés.

Oslo a de loin les cas d’infection les plus signalés, avec 441 cas pour 100 000 habitants au cours des semaines 13 et 14 combinées. Il est suivi de Viken, qui comptait 346 personnes infectées pour 100 000 habitants au cours de la période susmentionnée.