Le ministre norvégien du Travail met en garde contre le risque que les employeurs abusent du bureau à domicile - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

« Le ministère de l’Intérieur ne devrait pas être un domaine de non-droit », a déclaré le ministre du Travail et des Affaires sociales Torbjørn Røe Isaksen (H). De nouvelles règles s’appliqueront bientôt.

La «réglementation sur le travail au domicile des employés» d’aujourd’hui est entrée en vigueur en 2002 et est complètement dépassée en termes de développement technologique et d’utilisation accrue des bureaux à domicile pendant la pandémie, écrit le journal Aftenposten.

« Nous ne voulons pas d’une situation à l’avenir où l’employeur peut spéculer sur le fait de ne pas avoir de locaux physiques en utilisant le bureau à domicile pour s’éloigner des responsabilités de l’environnement de travail et des lésions professionnelles », a noté Isaksen.

Nouvelle proposition

Il soumet maintenant une proposition de nouvelle réglementation pour les bureaux à domicile, écrit Aftenposten.

« Ce n’est pas le Far West. Mais il est évident que la réglementation ne tient pas compte de la situation actuelle où beaucoup doivent rester chez eux pendant une grande partie de la semaine de travail », a déclaré le ministre.

Le point de départ est que le siège social doit continuer à être basé sur le volontariat. Personne ne devrait être obligé de travailler à domicile.

« En même temps, nous voulons nous occuper des aspects positifs tant pour l’employé que pour l’employeur », a-t-il déclaré.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no