NRK: Le district de police de l'Est avait un accès illégal aux listes de passagers aériens de Norwegian - 3
Photo: Terje Pedersen / NTB

L’Autorité norvégienne de protection des données (Datatilsynet) estime qu’il était illégal pour le district de police de l’Est de se connecter directement au système de billetterie norvégien et de récupérer des informations sur les passagers aériens.

La police le fait depuis 2010, rapporte la radio norvégienne (NRK).

«Datatilsynet prend la question au sérieux. La police a obtenu illégalement des informations sur les passagers aériens pendant de nombreuses années en abusant des codes d’accès », a noté le conseiller juridique principal Jan Henrik Mjønes Nielsen à Datatilsynet.

L’enquête de Datatilsynet montre que la police a eu accès aux systèmes de réservation de la compagnie aérienne Norwegian et Pegasus Airlines.

Aucune information sur le traitement des données

Des recherches ont été effectuées qui ciblaient à la fois les citoyens norvégiens et les étrangers, mais on ne sait pas comment les informations ont été traitées ultérieurement.

La police a conclu que c’était illégal lorsque la question a été examinée publiquement et que la pratique a pris fin à l’été 2019.

«Le district de police de l’Est a rendu compte de cette pratique aux autorités compétentes. Nous renvoyons à notre réponse à l’Autorité norvégienne de protection des données et à la réponse de l’Autorité – l’affaire est close. Au-delà de cela, nous n’avons pas d’autres commentaires », a déclaré à NRK l’inspecteur de police Eli Fryjordet du district de police de l’Est.