Les démocrates-chrétiens s'opposent aux nouvelles baisses d'impôts de Solberg : "Le temps des grandes baisses d'impôts est révolu" - 3
Photo: Vidar Ruud / NTB

Les démocrates-chrétiens (KrF) et Kjell Ingolf Ropstad soutiennent une baisse des impôts de 34 milliards de NOK depuis 2013. Désormais, ils ont décidé de s’opposer à de nouvelles baisses d’impôts.

Le leader du KrF, Kjell Ingolf Ropstad, prévient que le KrF ne soutiendra pas de nouvelles et importantes réductions d’impôts.

« Le temps des réductions importantes du niveau d’imposition est révolu. Si nous voulons pouvoir dire non à d’importantes réductions des prestations sociales à l’avenir, nous devons également dire non aux importantes réductions d’impôts », a-t-il déclaré au journal Dagens Næringsliv.

Le Parti libéral (V) a décidé de maintenir un impôt sur la fortune modéré, tandis que le comité de programme du Parti conservateur (H) souhaite abaisser le niveau global d’imposition et « faire en sorte que chacun dispose d’une plus grande part de ses revenus ».

Ropstad a défendu la position du parti en disant que l’État traverse des temps plus difficiles.

« Nous préférerions donner la priorité à des investissements importants dans la petite enfance et les soins dignes pour les personnes âgées plutôt que de baisser le niveau global d’imposition », a-t-il ajouté.

Il dit que le niveau d’imposition devrait rester à peu près le même qu’aujourd’hui.

« Nous pensons que le temps des réductions d’impôts majeures est révolu et que ce sera notre point de départ dans les négociations avec les conservateurs et les libéraux après les élections. Nous serons clairs à ce sujet », a-t-il conclu.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no