L'année dernière, la Norvège a enregistré sa pire année fruitière depuis 2015 - 3
Photo: Liana Mikah / Unsplash

La production norvégienne de fruits a été confrontée à de mauvaises conditions l’année dernière. La production a chuté de 29% – le plus bas depuis 2015.

La raison? Mauvaises conditions pour les pommes et les prunes, qui constituent la majorité des cultures, selon Statistics Norway (SSB).

L’année dernière, le rendement en fruits était de 13 919 tonnes, soit une diminution de 5 597 tonnes par rapport à l’année précédente. C’est le chiffre le plus bas depuis 2015, lorsque la récolte s’élevait à 12 878 tonnes.

Découvrez un magnifique Fjord

Moins de baies ont également été récoltées – un peu moins de 10 000 tonnes, soit une baisse de 20% par rapport à l’année précédente.

Découvrez les Aurores Boréales

Les fraises, qui représentent environ 70% de la production de petits fruits, ont connu une baisse de 24%.

Les choses allaient un peu mieux pour la culture de légumes en plein air et en serre – la production est passée de 191 367 à 205 013 tonnes.