Une école sur quatre en Norvège a dû fermer l'hiver dernier - 5

L’hiver dernier, l’augmentation de la pression infectieuse a entraîné la fermeture totale ou partielle d’une école sur quatre en Norvège. Une école sur six a eu du mal à joindre les élèves.

Entre le 4 janvier et le 12 mars, 25 % des 2 767 écoles primaires du pays ont dû fermer en tout ou en partie au moins une fois, selon des chiffres récents de la Direction norvégienne de l’éducation. Les écoles fermées signifient que les élèves ont reçu une éducation numérique à la maison.

« Nous savons que les écoles ont fait de grands efforts pour offrir aux élèves une bonne éducation. Dans le même temps, nous constatons que la situation d’infection de cet hiver a obligé à exiger de rester ouvert dans de nombreux endroits, en particulier à Oslo et Viken », a déclaré le ministre de l’Éducation et de l’Intégration, Guri Melby (V).

S’emparer des étudiants

16% des écoles primaires et collèges déclarent également avoir des difficultés à joindre un ou plusieurs élèves à l’école à domicile.

«Cela montre que l’école à domicile n’a pas si bien fonctionné pour certains élèves et qu’elle affecte particulièrement les enfants et les jeunes vulnérables. On l’a vu aussi lors de la fermeture du printemps dernier.

« Je crains que la fermeture n’ait affecté l’apprentissage de nombreux élèves, et en particulier de ceux que les enseignants n’ont pas pu saisir », a déclaré Melby.

« À l’avenir, il est important que les écoles suivent de près ces élèves et mettent en place des mesures pour ceux qui en ont besoin », a-t-elle ajouté.

La plupart des écoles fermées à Oslo

Il y avait de grandes différences régionales, mais les écoles d’Oslo et de Viken ont été les plus durement touchées – 60% et 45% des écoles ont été affectées, respectivement.

Les comtés avec la plus faible proportion d’écoles fermées étaient Møre og Romsdal et Rogaland, où 11 % et 12 % des écoles étaient respectivement touchées.

Les adultes de l’enseignement primaire et secondaire inférieur devaient également fréquenter l’école à domicile pendant la même période. Un centre d’éducation des adultes sur trois a dû rester complètement ou partiellement fermé. À Oslo, la proportion atteignait 86 %.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayEducation

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no