Cette semaine, la Norvège modifie les règles des hôtels de quarantaine et assouplit les restrictions d'entrée. Voici les détails - 3

La distinction entre les déplacements nécessaires et inutiles est supprimée pour l’entrée en Norvège afin que les voyageurs du Royaume-Uni et des pays de la zone EEE / Schengen à faible taux d’infection ne soient pas obligés de séjourner dans un hôtel de quarantaine.

Les personnes qui se sont rendues dans des régions où le taux d’infection est élevé doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine, quel que soit le but du voyage. Des exemptions des restrictions d’entrée sont introduites pour les ressortissants étrangers qui résident dans des zones qui ne sont pas soumises à l’obligation de quarantaine en Norvège.

«Nous changeons les règles concernant les hôtels de quarantaine. Nous supprimons la distinction entre les déplacements nécessaires et inutiles pour entrer en Norvège, et nous examinons plutôt le taux d’infection dans chaque pays.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

«Cela signifie que les voyageurs du Royaume-Uni et des pays de la zone EEE / Schengen avec un faible taux d’infection sont également dispensés de séjourner dans un hôtel de quarantaine. Dans le temps à venir, les personnes qui se sont rendues dans des zones à taux d’infection élevé doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Cela s’applique même si le déplacement était nécessaire, en lien avec le travail. Dès que nous avons mis en place un moyen de documentation numérique, sécurisé et vérifiable, les personnes protégées – entre autres, les personnes qui ont reçu leur première dose de vaccin il y a plus de trois semaines – ne sont pas obligées de séjourner dans un hôtel de quarantaine, »le ministre de la justice et de la sécurité publique, a déclaré la semaine dernière Monica Mæland.

Les groupes suivants doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine à partir du jeudi 27 mai 2021:

  • En principe, les personnes qui ont voyagé en dehors de l’Europe doivent rester dans un hôtel de quarantaine pendant toute la période de quarantaine jusqu’à ce qu’un résultat de test négatif soit produit après au moins 7 jours.
  • Les voyageurs des pays européens qui ont enregistré moins de 150 nouveaux cas de COVID-19 pour 100000 personnes au cours des 14 derniers jours et où pas plus de 4% des personnes testées ont un résultat de test positif, n’ont pas à séjourner dans un hôtel de quarantaine. Ils doivent terminer la quarantaine à la maison ou dans un autre lieu de quarantaine approprié.
  • Les voyageurs du Royaume-Uni et des pays de la zone EEE / Schengen avec plus de 150 nouveaux cas de COVID-19 pour 100000 personnes doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat négatif à un test effectué au plus tôt 3 jours après leur arrivée. Ils doivent terminer la quarantaine à domicile ou dans un autre lieu de quarantaine approprié et peuvent mettre fin à la quarantaine plus tôt après un test négatif effectué au plus tôt 7 jours après leur arrivée.
  • Les voyageurs originaires de pays européens où le taux d’infection est très élevé doivent séjourner dans un hôtel de quarantaine jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat négatif à un test effectué au plus tôt 7 jours après leur arrivée. Il y aura plus d’informations sur ce groupe plus tard.

Plusieurs exemptions

Les exemptions pour des motifs impérieux et compatissants resteront en vigueur. Le gouvernement norvégien introduira un programme de dispense pour ce groupe, lui permettant de demander une exemption de l’obligation de séjourner dans un hôtel de quarantaine et de recevoir la décision avant d’arriver à la frontière.

Des dérogations seront également accordées au personnel maritime qui s’est rendu dans des pays extérieurs à l’EEE / Schengen et au Royaume-Uni et qui est censé s’enregistrer en Norvège. Le personnel maritime doit toujours séjourner dans un hôtel de quarantaine après son retour en Norvège, mais peut terminer la quarantaine à bord du navire avant de se mettre en service. Ces changements sont entrés en vigueur le 21 mai.

Pour les athlètes d’élite qui peuvent être sélectionnés pour participer aux Jeux Olympiques ou aux Jeux Paralympiques, et pour le personnel de soutien nécessaire, des modifications seront apportées aux règles de quarantaine de voyage et une exemption de l’obligation de séjourner dans un hôtel de quarantaine après leur séjour à l’étranger. de concourir dans le cadre de leurs préparatifs et du processus de qualification pour les Jeux Olympiques ou Paralympiques. Après leur retour en Norvège, ils doivent se mettre en quarantaine jusqu’à ce qu’ils obtiennent un résultat négatif à un test effectué au plus tôt 3 jours après leur arrivée.

Moins de cas d’infection importée

«Les mesures strictes à nos frontières ont donné des résultats. Il y a moins de cas importés de COVID-19, mais la situation infectieuse dans le monde qui nous entoure est encore complexe et grave dans de nombreux endroits.

«Nous devons continuer à avoir des restrictions strictes à l’entrée en Norvège pour les ressortissants étrangers, mais nous introduisons des exemptions pour les personnes qui vivent dans des pays où le taux d’infection est si bas que nous ne les obligons pas à aller en quarantaine», a noté Mæland.

Une exemption des restrictions d’entrée est introduite pour les ressortissants étrangers qui résident dans des pays / zones («pays jaunes») qui ne sont pas soumis à l’obligation de quarantaine en Norvège. Cela s’appliquera initialement au Groenland, aux îles Féroé, à l’Islande et à certaines parties de la Finlande, mais cela changera à mesure que davantage de pays vaccineront leurs populations et que les niveaux d’infection diminueront. Cette exemption prend également effet le 27 mai.

Le Royaume-Uni sera inclus dans cet arrangement et sera donc évalué selon les mêmes critères que les pays de l’EEE / de l’espace Schengen.

Dans le cadre de l’étape 3 du plan de réouverture, il y aura un examen des restrictions d’entrée qui ont été assouplies. À ce stade, un nouvel assouplissement des mesures pour la famille, les partenaires romantiques, les étudiants internationaux et les personnes qui voyagent pour le travail sera envisagé.

Recommandations d’experts

La Direction norvégienne de la santé et l’Institut norvégien de la santé publique (FHI) ont récemment formulé des recommandations détaillées concernant les règles d’entrée à appliquer jusqu’à ce que tout le monde en Norvège de plus de 18 ans se soit vu proposer la vaccination.

Les recommandations comprennent une quarantaine de voyage de 3 jours également pour les personnes vaccinées pendant cette période et une prolongation des conseils de voyage mondiaux jusqu’à la fin du mois de juillet. Le gouvernement norvégien n’a pas encore pris de décision concernant ces suggestions. Il estime qu’il y a lieu de se demander si elles sont trop strictes. Par conséquent, les agences ont été invitées à réévaluer ces recommandations.

«Une fois que nous aurons reçu de nouveaux conseils d’experts, nous envisagerons de supprimer entièrement la quarantaine de voyage pour les personnes protégées par la vaccination ou l’immunité après avoir eu COVID-19. Cependant, cela nécessitera d’abord la mise en œuvre d’un certificat COVID-19 vérifiable », a déclaré le ministre de la Santé et des Services de soins Bent Høie.

Conseils de voyage dans le monde

Le ministère des Affaires étrangères maintiendra ses conseils aux voyageurs mondiaux en vigueur jusqu’au 1er juillet. Le risque de voyages internationaux entraînant davantage de cas de COVID-19 est toujours élevé et l’importation de nouvelles variantes du virus rendra plus difficile la réouverture. société ici en Norvège.

«La réouverture progressive prévue par le gouvernement norvégien est en cours, mais les autorités sanitaires recommandent d’éviter les voyages internationaux jusqu’à ce qu’une plus grande proportion de la population norvégienne ait été vaccinée. Pour cette raison, nous garderons les conseils de voyage mondiaux en vigueur jusqu’au 1er juillet.

« Nous ne voulons pas garder les conseils de voyage plus longtemps que nécessaire, mais dans la situation actuelle, planifier de passer les vacances d’été en Norvège donnera aux gens une plus grande prévisibilité », a noté la semaine dernière la ministre des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide.