La police norvégienne veut être prioritaire dans la file d'attente de vaccins du pays - 3
Photo: Gorm Kallestad / NTB

L’Association norvégienne de la police estime qu’il serait dans le meilleur intérêt de la société que la police soit priorisée dans la file d’attente des vaccins.

«Dans toute la joie de recommencer à s’ouvrir, il y en a qui doivent s’assurer que les gens respectent les règles de contrôle des infections», a déclaré Sigve Bolstad, chef de l’Association de la police, à Norwegian Broadcasting (NRK).

L’Association norvégienne de la police a mené une enquête qui montre que la plupart des policiers ont fortement réagi au fait qu’ils ne sont pas prioritaires dans la file d’attente des vaccins.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Bolstad pense qu’il serait désormais dans l’intérêt de la société que la police soit vaccinée.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Bolstad: Nous avons fait preuve de solidarité

«Nous avons fait preuve de solidarité et avons eu une grande compréhension des priorités liées à la santé, aux personnes âgées et aux malades. Mais maintenant, la police doit avoir la priorité. Surtout ceux qui sont en première ligne », a-t-il déclaré.

Le ministère de la Santé et des Services de soins affirme que les autorités suivent les conseils qu’elles ont reçus de la FHI, selon lesquels certains groupes professionnels, en dehors du personnel de santé, ne devraient pas être prioritaires.