Photo : Olivier Chassignole, Piscine via AP

Un total de 90 % de ceux qui ont reçu le vaccin AstraZeneca comme première dose de vaccin corona ont maintenant été vaccinés avec la deuxième dose d’un vaccin à ARNm ou ont subi le COVID-19.

Cela fait maintenant 12 semaines que les dernières personnes en Norvège ont été vaccinées avec le vaccin AstraZeneca comme première dose, a déclaré l’Institut national de la santé publique (FHI) dans un communiqué de presse.

Ils pensent que le soutien élevé pour la deuxième dose d’un vaccin à ARNm (BioNTech/Pfizer ou Moderna) est en grande partie dû à de bonnes informations et à des dispositions pratiques des fiducies de santé.

« Les fiducies de santé ont fait un effort fantastique à la fois en facilitant l’offre pratique et en fournissant de bonnes informations sur la sécurité et l’efficacité liées à la prise de différents vaccins », a noté Sara Viksmoen Watle, médecin-chef de FHI, dans le communiqué de presse.

Proportion qui devrait augmenter

Le FHI a déclaré qu’il ne savait pas pourquoi les 10 % restants n’avaient pas accepté l’offre. Cependant, ils s’attendent à ce que la proportion de ceux qui ont été complètement vaccinés augmentera quelque peu dans les semaines à venir.

La Norvège a cessé d’utiliser le vaccin AstraZeneca le 11 mars après des rapports de cas de caillots sanguins, de faibles taux de plaquettes et de saignements chez les personnes ayant reçu le vaccin. Le 12 mai, le gouvernement a retiré le vaccin du programme de vaccination norvégien.

Au total, 138 300 personnes ont été vaccinées avec le vaccin AstraZeneca en Norvège. Une grande partie d’entre eux travaille dans la santé.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no