Crédit photo : AP Photo / Petros Giannakouris

Quatre demandeurs d’asile afghans ont été condamnés à dix ans de prison chacun en Grèce pour avoir incendié le camp de Moria à Lesbos en septembre de l’année dernière.

Le camp, qui abritait plus de 10 000 personnes, a brûlé au sol lors de deux incendies.

Le verdict a été rendu samedi par un tribunal grec, le lendemain du début du procès. Les quatre ont été inculpés d’incendie criminel ayant entraîné un danger de mort et d’appartenance à un groupe criminel.

Les avocats des quatre demandeurs d’asile ont souligné que trois d’entre eux avaient moins de 18 ans au moment de leur arrestation. Cependant, ils n’ont pas été traités comme des mineurs par le parquet.

Charges basées sur des témoignages

Les charges retenues contre eux reposaient principalement sur des témoignages d’autres demandeurs d’asile afghans, qui ont identifié six jeunes compatriotes comme étant à l’origine des incendies.

Deux demandeurs d’asile afghans ont déjà été reconnus coupables d’avoir mis le feu au camp de Moria. Ils ont été condamnés à cinq ans de prison en mars.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no