Le gouvernement norvégien autorise des amendes de 900 couronnes pour le stationnement de scooters électriques dans des endroits non désignés - 3
Photo : Geir Olsen / NTB

Le gouvernement norvégien autorise désormais les municipalités et la police à imposer des frais de stationnement pour ceux qui ne garent pas de scooters électriques à des endroits désignés.

Dans un communiqué de presse, le ministère des Transports et des Communications indique que les frais sont de 900 NOK.

La police peut également imposer des amendes simplifiées pour les violations des zones d’entrée et de non-utilisation des petits véhicules électriques, tels que les scooters électriques. L’amende est de 1 300 NOK.

« Ce sera encore plus clair ce qui est légal et ce qui ne l’est pas en ce qui concerne l’utilisation de scooters électriques. Par conséquent, il peut désormais y avoir des zones où il est interdit de stationner ou d’utiliser des scooters électriques et des zones avec certaines limites de vitesse. Les municipalités elles-mêmes introduiront de telles zones », a noté le ministre des Transports Knut Arild Hareide (KrF).

Par ailleurs, la loi sur la location de petits véhicules électriques sur le domaine public est également entrée en vigueur. Cela signifie que les municipalités ont désormais le droit de réglementer la location de scooters électriques lorsque l’activité est basée sur le stationnement des scooters électriques sur des terrains publics.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no