SSB : davantage de réfugiés restent dans la municipalité norvégienne dans laquelle ils deviennent résidents - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

Les chiffres de Statistics Norway (SSB) montrent que 81 % des réfugiés devenus résidents en 2013, 83 % de ceux en 2014 et 82 % de ceux en 2015 vivaient dans la même municipalité au cours des cinq années suivantes.

En comparaison, seulement 60 % environ des réfugiés qui sont devenus résidents dans les municipalités norvégiennes en 1999 vivaient dans la même municipalité cinq ans plus tard.

Selon le SSB, le fait que relativement peu de réfugiés résidents se soient déplacés doit être mis en relation avec le démarrage du dispositif d’introduction en 2005.

Entre autres choses, les réfugiés perdent automatiquement le droit à une aide financière s’ils déménagent alors qu’ils participent au programme de deux ans.

Cependant, il existe de grandes différences entre les comtés quant au nombre de personnes quittant la première municipalité dans laquelle elles se sont installées.

Parmi les réfugiés qui sont devenus résidents d’une municipalité du Nordland, de Troms et du Finnmark en 2015, 35 % et 32 ​​%, respectivement, ne vivaient plus dans la municipalité cinq ans plus tard. En revanche, parmi ceux qui sont devenus résidents à Oslo en 2015, seuls 6 % n’y vivaient pas en 2020.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no