Un homme décède après être resté en garde à vue à Skien - Le district de police du sud-est condamné à une amende de 100 000 couronnes - 5

Le district de police du sud-est a été condamné à une amende de 100 000 NOK après la mort d’un homme le 16 avril de l’année dernière après avoir été détenu à Skien.

Le bureau norvégien d’enquête sur les affaires policières (Spesialenheten pour politisaker) a été informé le 15 avril de l’année dernière après que l’homme, qui était en garde à vue au poste de police de Grenland à Skien, a été transporté à l’hôpital en raison d’un arrêt cardiaque.

L’homme, qui était très ivre/en état d’ébriété, avait été arrêté plus tôt le même jour et avait été surveillé par un médecin avant son incarcération, a noté la police dans un communiqué vendredi.

Le lendemain, le bureau a été informé que l’homme était décédé à l’hôpital. Le district de police a maintenant été condamné à une amende de 100 000 NOK pour manquement grave à ses devoirs.

Sæverud : événement tragique

« L’incident a eu lieu alors qu’une seule personne chargée de surveiller les détenus était au travail au poste de police de Grenland à Skien, ce qui est dû à la pandémie de corona », écrit le journal Telemarksavisa.

« C’est un événement tragique, et en particulier pour les personnes directement touchées », a déclaré le chef de la police Ole Bredrup Sæverud du district de police du sud-est.

Il dit qu’ils ont adopté l’amende du bureau.

« Le Bureau d’enquête sur les affaires de police a mené une enquête approfondie. Avec l’accès aux informations contenues dans la décision, nous assurerons un suivi sur des points spécifiques qui couvrent toutes les parties de la responsabilité qui réside dans le traitement des personnes en détention », a déclaré Sæverud.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no