Nouvelle enquête : sept personnes sur dix à Oslo veulent interdire les trottinettes électriques sur les trottoirs - 3
Photo : Geir Olsen / NTB

Au total, 68% des personnes interrogées dans une nouvelle enquête souhaitent interdire la conduite de scooters électriques sur les trottoirs d’Oslo.

Dans l’ensemble de la Norvège, la moyenne s’élève à 52%, selon une enquête YouGov menée pour Trygg Trafikk et Tryg Forsikring.

« Du point de vue de l’assurance, nous sommes particulièrement inquiets lorsque près de la moitié des accidents se produisent alors que les gens sont ivres. Cela peut être un coup dur pour la personne en question, surtout si elle cause des dommages et n’est pas assurée », a noté le consultant en communication Torbjørn Brandeggen à Tryg Forsikring.

Mardi, le médecin-chef du service des urgences d’Oslo a présenté des statistiques sur les blessures causées par les scooters électriques. 55% de ceux qui se sont blessés le week-end à Oslo étaient sous l’influence de l’alcool. Les médecins ont recommandé d’arrêter la location de scooters pendant la nuit, ce que plusieurs prestataires ont décidé de faire.

Le gouvernement norvégien a introduit un règlement par lequel une limite maximale de 6 kilomètres par heure a été fixée pour les scooters électriques sur les trottoirs et une amende de 3 000 NOK s’il y a plus d’une personne sur le scooter.

« Si nous voulons un vrai changement, nous pensons que les scooters électriques doivent être requalifiés en une forme de véhicule à moteur. C’est la meilleure définition. Et cela faciliterait l’introduction d’autres réglementations, telles que l’exigence d’un casque », a noté le consultant en communication Christoffer Solstad Steen à Trygg Trafikk.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no