Le gouvernement norvégien va créer un nouveau fonds climatique qui investira dans les énergies renouvelables dans les pays en développement - 3

Le gouvernement norvégien a décidé d’allouer 10 milliards de NOK sur une période de cinq ans à un nouveau fonds qui investira dans les énergies renouvelables dans les pays en développement dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Le fonds d’investissement pour le climat est un élément essentiel de la contribution de la Norvège à la réalisation des objectifs fixés dans l’Accord de Paris et les ODD », a déclaré mercredi la Première ministre Erna Solberg.

Il y a un besoin énorme et croissant de financement climatique dans le monde entier. L’un des résultats importants de l’Accord de Paris a été l’engagement des pays développés à fournir 100 milliards de dollars US de financement climatique par an aux pays en développement d’ici 2020. Il est donc essentiel que le soutien financier mondial à l’action climatique soit intensifié.

« La création du nouveau fonds d’investissement climatique est une étape importante dans l’aide au développement norvégienne. Cela fait partie de la solution à certains des défis majeurs auxquels nous sommes confrontés et qui ont un impact particulièrement grave sur les pauvres du monde. Nous savons que même si tous les pays consacrent 1% de leur RNB à l’aide, cela ne suffira toujours pas à résoudre les défis mondiaux tels que le changement climatique », a déclaré la ministre du Développement international Dag-Inge Ulstein.

« Le nouveau fonds est une initiative gagnant-gagnant qui soutiendra l’action climatique tout en augmentant l’accès aux énergies renouvelables dans les pays qui ont besoin de solutions énergétiques durables. Le fonds est le début d’un nouveau partenariat entre les capitaux publics et privés qui peut générer des retours sur investissement, réduire les émissions de gaz à effet de serre et augmenter le financement climatique », a déclaré Ulstein.

Financement

2 milliards de NOK seront versés au fonds d’investissement pour le climat chaque année sur une période de cinq ans. Le financement proviendra du budget national et de Norfund, le fonds norvégien d’investissement pour les pays en développement. Norfund sera responsable de l’administration du fonds.

« Pour réussir à réduire les émissions de gaz à effet de serre, notamment en Asie, nous devons mobiliser davantage de capitaux commerciaux. J’exhorte les investisseurs à travailler avec le fonds d’investissement climatique lorsqu’il sera opérationnel », a déclaré Solberg.

Quelque 30 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre proviennent des centrales électriques au charbon, et une augmentation nette de la production d’électricité au charbon est attendue dans les pays en développement au cours des prochaines années.

« Fournir davantage de financement climatique aux pays en développement est important pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux et pour garantir que tous les pays puissent bénéficier de la transition vers une société à faibles émissions. Ce fonds fournira à la Norvège un nouvel outil qu’elle pourra utiliser pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement », a déclaré le ministre du Climat et de l’Environnement Sveinung Rotevatn.

« Le nouveau fonds est destiné à mobiliser les investissements dans les énergies renouvelables bien plus rapidement qu’il n’aurait été autrement et ainsi contribuer aux efforts de sortie du charbon. À long terme, cela profitera également à ceux qui sont les plus vulnérables et à ceux qui ont le moins fait pour créer les défis liés au climat auxquels nous sommes actuellement confrontés », a ajouté Ulstein.

Informations générales sur le nouveau fonds pour le climat :

  • Le fonds augmentera les investissements dans les énergies renouvelables, en particulier dans les pays à fortes émissions des centrales électriques au charbon. Les investissements réalisés seront conformes aux plans climat et énergie nationaux des pays dans lesquels le fonds opère. À terme, le fonds pourrait mobiliser environ 100 milliards de NOK d’investissements dans les énergies renouvelables.
  • Un financement de 10 milliards de NOK sera fourni sur une période de cinq ans, à compter de 2022. 1 milliard de NOK du Norfund et 1 milliard de NOK du budget national seront alloués au fonds chaque année pendant cette période.
  • Norfund se verra confier un mandat supplémentaire pour administrer le fonds. Les travaux préparatoires vont maintenant commencer. Un mandat, des statuts et une stratégie d’investissement pour le fonds seront élaborés en collaboration avec les ministères concernés.

Source : gouvernement norvégien / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no