PHOTO : le ministre norvégien du Commerce signe un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni - 3

L’accord de libre-échange avec le Royaume-Uni est enfin signé. Il entre en vigueur dès que le parlement britannique a fait sa part.

L’accord très complet avec les Britanniques est crucial pour une grande partie des entreprises norvégiennes après le Brexit – mais est également important pour la plupart des gens, estime le ministre du Commerce et de l’Industrie Iselin Nybø (V).

Jeudi, elle était à Londres pour signer l’accord de libre-échange historique avec le Royaume-Uni au nom de la Norvège – à peine un an après le début des négociations avec les Britanniques.

« Le Royaume-Uni est notre partenaire commercial le plus important après l’UE. Cela garantit aux entreprises norvégiennes des conditions de concurrence égales ou meilleures lorsqu’elles sont en concurrence avec des entreprises de l’UE sur le marché britannique », a déclaré Nybø à NTB.

La cérémonie a eu lieu dans l’ancien bâtiment de l’Amirauté à Whitehall, avec l’Islande et le Liechtenstein, pays de l’AELE/EEE. Le vice-ministre des Affaires internationales Ranil Jayawardena a représenté le Royaume-Uni, tandis que les ministres des Affaires étrangères Gudlaugur Thór Thórdarson et Dominique Hasler ont signé pour l’Islande et le Liechtenstein.

Commerce pour 240 milliards

Sans l’accord, les droits de douane sur les importations britanniques en provenance de Norvège et d’Islande auraient augmenté d’environ 65 millions de livres sterling – près de 800 millions de NOK au taux de change actuel – selon Jayawardena. Il estime que l’accord sécurise le commerce hors taxes pour plus de 240 milliards de NOK, via un communiqué de presse en lien avec la signature.

« Je suis impatient de conclure un accord commercial global pour les biens et services avec nos partenaires à long terme, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein, qui pourra entrer en vigueur en 2021 », a-t-il déclaré.

Photo: Det britiske departementet for internasjonal handel / NTB

Le Royaume-Uni est le pays au monde vers lequel la Norvège exporte le plus. L’année dernière, les entreprises norvégiennes ont exporté des marchandises d’une valeur de près de 135 milliards de NOK vers le Royaume-Uni. Cela correspond à 22% de toutes les exportations norvégiennes. En outre, la Norvège vend des services aux Britanniques chaque année pour près de 40 milliards de NOK.

Le pétrole et le gaz, les métaux et les fruits de mer constituent la plus grande part des exportations norvégiennes vers le Royaume-Uni.

Selon les derniers chiffres disponibles, à partir de 2018, la Norvège a importé des biens et services pour 85 milliards de NOK. Les machines industrielles, les voitures et les médicaments représentent une part importante des importations.

Accord EEE mieux

L’accord, qui a été signé jeudi, est l’accord de libre-échange le plus complet que la Norvège ait jamais conclu dans le cadre de l’accord EEE. Selon Nybø, il garantit aux entreprises norvégiennes des conditions égales ou meilleures que ses concurrents de l’UE.

« Dans le même temps, il est important de souligner que l’accord ne remplace pas complètement le lien que nous avions avec le Royaume-Uni via l’accord EEE. Nous perdons le développement dynamique des réglementations communes qui caractérisent l’accord EEE. Lorsque de nouvelles barrières commerciales apparaîtront à l’avenir, nous devons les résoudre dans le cadre d’un dialogue permanent avec le Royaume-Uni », a déclaré Nybø.

Le parlement norvégien a réussi à le faire adopter avant les vacances d’été. Une fois que le Royaume-Uni aura terminé son processus, l’accord pourra entrer en vigueur. Cela ne devrait pas se produire avant l’été.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no