Photo : Sara Johannessen Meek / NTB

Le tribunal de district de Telemark a décidé de ne pas punir une jeune fille de 15 ans pour possession de haschich et usage de haschich, de somnifères et de méthamphétamines.

Le tribunal a estimé qu’il y avait des raisons spéciales et aucune peine n’a donc été imposée. La jeune fille a donc été condamnée mais pas punie, écrit le journal Rett24.

“Le tribunal a souligné que l’accusée est dans une situation particulièrement vulnérable, elle n’a pas plus de 15 ans, vit sous la garde du service de protection de l’enfance et a décrit une évolution des événements qui indique fortement qu’elle a besoin d’aide plutôt que de punition. », a écrit la juge du tribunal de district Tamar Thorud.

Il a également été souligné que l’affaire concernait des quantités modestes pour usage personnel. L’accusation a proposé que la jeune fille soit condamnée à une amende de 4 000 NOK.

Le Comité d’appel de la Cour suprême a récemment annulé une condamnation à l’héroïne, car la perception de la punition des toxicomanes a changé. Plusieurs décisions de justice en Norvège ont récemment souligné le changement de perception de la punition en tant qu’outil dans les affaires de drogue.

La question de la punition des toxicomanes a été un sujet politique très brûlant en Norvège l’année dernière. La réforme gouvernementale en matière de drogue avait pour objectif de dépénaliser toute consommation de drogue mais n’a pas obtenu la majorité au parlement norvégien (Storting).

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no