Le Parti travailliste et le Parti du centre veulent annuler certaines parties de la réforme des taxis en Norvège - 3
Photo : Heiko Junge / NTB

Le Parti travailliste (AP) et le Parti du centre (SP) veulent annuler certaines parties de la réforme des taxis du pays. Cependant, selon l’ESA, le système qui s’appliquait avant l’introduction de la réforme était en conflit avec les règlements de l’EEE.

Depuis l’introduction de la réforme des taxis en novembre de l’année dernière, le nombre de licences de taxi a connu une croissance explosive. L’AP et le SP veulent annuler certaines parties de la réforme s’ils remportent les élections cet automne, écrit E24.

Mais un tel renversement pourrait être difficile. En 2017, l’Autorité de surveillance AELE (AELE) a conclu que l’ancien régime de taxis enfreignait les règles de l’accord EEE relatives à la liberté d’établissement. Trois ans plus tard, la réforme de l’industrie du taxi est devenue une réalité.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Si les règles en Norvège devaient être ramenées à ce qui s’appliquait lorsque l’ESA a rendu sa déclaration motivée… selon la déclaration, l’ESA la considérerait comme une violation de l’EEE », a noté Stefania Reynisdottir, consultante en communication.

Découvrez les Aurores Boréales

Entre autres choses, la réforme des taxis a permis aux Norvégiens d’obtenir plus facilement une licence de taxi.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no