Taux d'infection élevés à Bergen : de nouvelles mesures seront annoncées à 16 heures - 3
Photo : Terje Pedersen / NTB

Le conseil municipal de Bergen a déclaré qu’il annoncerait mercredi de nouvelles mesures corona, afin de faire face à l’augmentation des infections dans la ville. Mardi, 103 nouveaux cas ont été enregistrés.

Depuis la mi-juillet, l’infection a augmenté rapidement à Bergen. Mardi, le responsable du contrôle des infections, Egil Bovim, était en réunion avec le FHI pour évaluer comment lutter contre l’augmentation des infections.

Le conseil municipal a déclaré à NTB qu’il tiendrait une conférence de presse sur la situation corona à 16 heures. Selon le journal Bergens Tidende, l’obligation de porter des masques faciaux dans les transports publics fera partie des mesures pertinentes.

Découvrez un magnifique Fjord

Bovim a déclaré au journal qu’il comprend que les gens sont fatigués des mesures – mais souligne qu’il existe un risque associé à une infection accrue.

Découvrez un magnifique Fjord

Bovim : Je comprends que les gens soient fatigués

« Je suis moi-même fatigué et je comprends que les gens sont fatigués. Mais il y a des taux d’infection élevés auxquels nous devons faire face. Les personnes vaccinées tombent moins malades, mais il y en a encore qui peuvent tomber malades », a déclaré Bovim.

Parallèlement au pic d’infection à Bergen, le gouvernement a annoncé que les mesures corona nationales en Norvège pourraient être abrogées d’ici la fin septembre.

La première ministre Erna Solberg (H) dit qu’elle soutient les mesures du conseil municipal.

« Le gouvernement soutient les mesures du conseil municipal. Tous les habitants de Bergen doivent se rappeler que la pandémie n’est pas terminée. Nous suivons de près le développement à Bergen mais sommes convaincus que la municipalité gérera la situation de l’infection en étroite coopération avec les autorités sanitaires », a écrit Solberg dans un SMS à BT.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no