FHI: la réouverture de la Norvège pourrait entraîner jusqu'à 200 patients corona admis dans les hôpitaux - 3

L’Institut national de la santé publique (FHI) estime que la réouverture de la société entraînera une augmentation des hospitalisations à l’avenir. Mais ils ne pensent pas que les gens tomberont aussi malades qu’avant.

Le gouvernement lancera probablement la phase 4 du plan de réouverture d’ici trois semaines. En raison de l’augmentation des livraisons de vaccins, il pense qu’il sera possible de revenir à une «vie quotidienne normale avec une préparation accrue» vers la mi-septembre.

Geir Bukholm, directeur du contrôle des infections au FHI, a déclaré au journal VG qu’il est prévu que davantage de personnes seront admises dans les hôpitaux avec COVID-19 à la suite de la réouverture.

« Les taux d’infection continueront d’augmenter quelque peu et nous devons nous préparer à davantage d’admissions à l’hôpital. Nous pourrions voir jusqu’à 200 entrées, mais nous espérons que nous n’en aurons pas beaucoup plus », a déclaré Bukholm à VG.

Effet vaccinal positif

En raison de la couverture vaccinale en Norvège, il pense que la capacité de soins intensifs des hôpitaux ne sera pas confrontée aux défis du passé. Le FHI n’a pas fixé de chiffre précis pour le nombre d’admissions que le système peut tolérer.

« Nous ne pensons pas que la capacité intensive sera mise à l’épreuve de la même manière qu’auparavant lors de la pandémie. Nous nous attendons à une augmentation, mais nous pensons que les patients admis ne seront pas aussi malades que lors des précédentes vagues corona », a noté Bukholm.

Le ministre de la Santé Bent Høie (H) n’a pas non plus précisé la limite que la société peut tolérer en matière d’hospitalisations.

« Les vaccins nous aideront à maîtriser la pandémie, mais nous devons toujours vivre avec le virus, comme nous vivons avec d’autres maladies infectieuses. Il n’est pas possible d’éliminer complètement le risque. Cela signifie que certains tomberont gravement malades et que certains mourront du COVID-19 une fois que nous aurons terminé la vaccination et que la société aura rouvert », a déclaré Høie.

Chiffres incertains

La directrice de FHI, Camilla Stoltenberg, a également commenté l’augmentation attendue des admissions à l’avenir.

« La modélisation jusqu’à fin août estime environ 77 admissions à l’hôpital – nettement plus que ces dernières semaines, mais pas un nombre élevé par rapport au début de l’épidémie », a-t-elle déclaré.

Au printemps, le FHI estime jusqu’à quelques centaines de patients hospitalisés dans l’un de ses scénarios.

« Les chiffres sont toujours incertains, mais ils peuvent montrer une évolution possible. Quelques centaines de patients hospitalisés ne sont pas un nombre qui dépasse la capacité du système de santé, mais ce n’est pas quelque chose que nous voulons, ni quelque chose que nous pensons arriver », a-t-elle noté.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no