Photo : Trond Reidar Teigen / NTB

Avec la quasi-totalité des votes comptés, la proportion de femmes ayant un siège permanent au parlement norvégien (Storting) se situera aux alentours de 45% après les élections de lundi.

Mardi matin, 76 femmes et 93 hommes sont susceptibles d’être élus au Storting, soit une proportion de femmes de près de 45 %. Il s’agit d’une augmentation par rapport aux précédentes élections législatives de 2017, lorsque la proportion de femmes était proche de 41 %.

En général, les femmes sont les plus fortement représentées dans les partis rouge-vert.

Le Parti rouge (Rødt), désigné par beaucoup comme l’un des plus grands vainqueurs des élections, se retrouvera probablement avec cinq femmes sur huit (62,5 %).

Dans le groupe parlementaire du Parti de la gauche socialiste (SV), 8 des 13 représentants sont vraisemblablement des femmes (61,5 %). En ce qui concerne le Parti travailliste (AP), 23 des 48 représentants seront vraisemblablement des femmes (47,9%). Le Parti vert obtiendra probablement trois sièges, dont deux pour des femmes (66%). Par ailleurs, 14 des 28 représentants du Parti du centre (SP) seront vraisemblablement des femmes (50%).

Parmi les partis bourgeois, la proportion de femmes est plus faible. Il est le plus élevé chez les conservateurs (50 %), suivis du Parti libéral avec 37,5 %. La part est d’environ 33% pour les Chrétiens-démocrates (KRF), et le Parti du progrès (FRP) est en queue de liste, avec seulement deux femmes parmi les 21 députés (9,5%).

Source : © NTB Norway.mw / #NorwayTodayNews / #Norway.mw

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no