Photo : Vidar Knai / NTB SCANPIX

Le politicien de longue date du Parti vert (MDG) Jan Bojer Vindheim a réagi au fait que le parti a lancé un ultimatum et a déclaré qu’il ne soutiendrait pas un gouvernement qui poursuit l’exploration pétrolière.

Selon le journal Klassekampen, Vindheim pense que ce n’était pas la bonne stratégie. L’ultimatum a été adopté en mai.

« J’ai toujours pensé que les Verts ne sont pas prêts à siéger au gouvernement, donc c’est bien que ce ne soit pas pertinent pour nous. Mais entrer dans des négociations gouvernementales avec ce type d’ultimatum est contre-productif. Nous devrions dire que toute exploration pétrolière doit cesser, comme le dit également l’ONU, c’est bien sûr correct, mais ce programme d’ultimatum n’a pas fonctionné comme prévu », a-t-il déclaré.

Vindheim fait partie du parti depuis 1988 et siège maintenant au conseil du comté de Trøndelag. Il met également en garde, entre autres, contre l’OMD se profilant comme un parti pour un petit groupe urbain.

Le secrétaire du Parti, Torkil Vederhus, a déclaré que les préoccupations de Vindheim feront partie de l’évaluation de la campagne électorale.

Selon TV 2, il manquait à l’OMD un peu plus de 1700 voix mardi soir pour atteindre le seuil critique des 4% et ne recevra donc pas de mandats de péréquation.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no