La Fédération unie des syndicats de Norvège prévoit de se battre pour la poursuite de l'exploration pétrolière - 3
Photo : Terje Bendiksby / NTB

Le leader de la Fédération unie des syndicats de Norvège (Fellesforbundet), Jørn Eggum, est opposé à l’arrêt de l’exploration pétrolière sur le plateau norvégien et ne croit pas que le Parti de la gauche socialiste (SV) aura un impact sur la politique pétrolière.

Dans sa campagne électorale, le SV a préconisé l’arrêt de toute exploration de nouveaux gisements de pétrole et de gaz, mais le Parti travailliste (AP) et le Parti du centre (SP) souhaitent poursuivre les activités d’exploration. S’ils cèdent, ils rencontreront la colère d’Eggum et de Fellesforbundet, écrit le journal Dagsavisen.

Eggum et Fellesforbundet sont opposés à des compromis qui n’impliqueraient l’exploration pétrolière et gazière que dans les zones dites matures du plateau. Eggum siège au conseil d’administration central de l’AP et a une grande influence dans l’élaboration de la politique pétrolière du parti.

Un signal politique

« Si vous dites non à l’exploration, vous envoyez également un signal politique indiquant que (le travail) sur le plateau norvégien est terminé. Sans exploration, vous ne trouverez rien, et sans découvertes, il n’y a pas de développement dans l’industrie », a-t-il déclaré.

Il a clairement indiqué que Fellesforbundet se battrait avec acharnement pour que de nouvelles licences d’exploration soient accordées par le biais de cycles d’octroi de licences numérotés.

Fellesforbundet est le plus grand syndicat norvégien du secteur privé et nombre de ses membres travaillent dans l’industrie et le secteur pétrolier.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no