Un chercheur de NTNU accusé d'avoir partagé des informations sur des équipements de défense avec l'Iran - 5
Photo : Ole Martin Wold / NTB

Un professeur qui travaillait à NTNU est accusé d’avoir violé les sanctions contre l’Iran en invitant des chercheurs iraniens et en leur donnant accès à un laboratoire.

« Nous avons porté des accusations contre une personne pour violation des sanctions, y compris des violations des réglementations relatives à l’Iran, des réglementations sur le contrôle des exportations et une violation de données », a déclaré le procureur général Frederik Ranke à Norwegian Broadcasting (NRK).

L’acte d’accusation intervient après que le chercheur et un collègue ont invité des chercheurs iraniens invités à NTNU entre février 2018 et juillet 2019.

L’autre chercheur a été inculpé dans l’affaire, mais l’affaire contre ce chercheur a été abandonnée.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no