Une attaque meurtrière à l’arc et à la flèche a eu lieu mercredi soir à Kongsberg. Plusieurs personnes ont été tuées et d’autres blessées.

Vous pouvez trouver la chronologie des événements liés à l’incident ci-dessous :

18h13 – 18h28

La police a été informée d’une attaque dans un magasin à Kongsberg à 18h13. Environ 15 minutes plus tard, le district de police du sud-est a déclaré qu’une opération était « en cours dans le centre de Kongsberg en relation avec une personne observée avec un arc et des flèches ».

« (L’homme) a tiré sur des personnes avec ceci (c’est-à-dire l’arc et la flèche). Le public est prié de rester à l’intérieur. La police n’a pas de contrôle sur la personne », a déclaré la police à l’époque.

19h24 – 19h54

À 19 h 24, le district de police du sud-est a déclaré qu’un auteur avait été arrêté.

« C’est un incident grave. La police publiera bientôt plus d’informations », indique le rapport.

A 19h54, le journal VG a rapporté que PST avait été informé de la situation.

20h30 – 20h43

Vers 20h30, la police a confirmé que plusieurs personnes avaient été blessées et plusieurs autres tuées dans l’attaque.

Ils ont également déclaré lors d’un point de presse que les hôpitaux de Drammen et Ullevål étaient en attente.

La municipalité de Kongsberg a mis en place une équipe de crise pour aider les personnes dans le besoin.

À 20h43, le ministère de la Justice a tweeté que la ministre de la Justice et de la Gestion des urgences, Monica Mæland, avait été informée de la situation à Kongsberg.

Après 21h

A 21h37, la police a décidé d’armer temporairement ses forces après le grave incident.

Police : naturellement pour évaluer si l’incident est un acte terroriste

La police dit qu’il est naturel d’évaluer si l’attaque était un acte de terrorisme.

Øyvind Aas, chef de l’unité opérationnelle de la police de Buskerud, a confirmé que plusieurs personnes avaient été tuées dans l’attaque.

« Nous pensons qu’une personne a commis ces actes seule. Il est naturel de se demander s’il s’agit d’un acte de terrorisme. La personne en question n’a pas été interrogée », a déclaré Aas à 22 heures.

« Il y a de nombreuses scènes de crime – cette personne s’est déplacée sur une vaste zone où des actes criminels ont été commis », a déclaré Aas.

Il a confirmé qu’il y avait eu une confrontation entre l’agresseur et la police mais a déclaré qu’il n’y avait pas eu de policiers blessés.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no