Plus de 1 300 rennes sauvages ont été tués lors de la chasse de cette année sur le Hardangervidda - 3
Photo : Paul Kleiven / NTB

Les chiffres préliminaires de la chasse au renne sauvage de cette année sur le Hardangervidda montrent que les chasseurs ont tué un total de 1 387 rennes sauvages. Aucune tremblante n’a été détectée chez aucun animal.

« Pour beaucoup, la chasse de cette année a probablement été spéciale et marquée par l’incertitude quant à l’avenir. Nous sommes heureux que les chasseurs aient néanmoins contribué à obtenir des informations importantes sur la situation sur le Hardangervidda en soumettant des échantillons de tremblante des animaux abattus », a déclaré Ellen Hambro, directrice de l’Agence norvégienne pour l’environnement, dans un communiqué.

L’Institut vétérinaire a testé plus de 1 300 rennes sauvages du Hardangervidda pour la tremblante de la chasse de cet automne et un total de plus de 3 300 rennes sauvages des différentes zones de rennes sauvages cette année.

« Nous sommes heureux qu’aucun animal positif n’ait été trouvé lors de la chasse de cet automne. Cela renforce l’hypothèse selon laquelle nous sommes au début de l’évolution de la maladie et nous donne la conviction qu’il est possible de lutter contre cette maladie », a déclaré le PDG Ingunn Midttun Godal de l’Autorité norvégienne de sécurité des aliments.

Les ministères ont chargé l’Agence norvégienne de l’environnement et l’Autorité norvégienne de sécurité des aliments d’évaluer si un retrait extraordinaire des rennes sauvages sur le Hardangervidda est nécessaire après la fin de la chasse. Un bilan professionnel doit être déposé auprès des ministères avant le 12 novembre.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no