14 films norvégiens reçoivent des subventions pour les revenus de billets perdus pendant la pandémie - 3

14 films norvégiens ont reçu une compensation pour la perte de revenus de billetterie au cinéma pendant la période de Covid-19. Quatre des films ont reçu plus d’un million de NOK.

Ceux-ci recevront désormais une compensation pour 317 000 billets de cinéma perdus – un total de dix millions de NOK, le Institut norvégien du cinéma (NFI) a déclaré.

De nombreux films norvégiens qui ont eu leur première au cinéma au cours de l’année 2020 ont été très durement touchés par la pandémie, avec des cinémas fermés et des restrictions strictes sur le nombre de spectateurs à travers le pays.

La liste comprend dix films de fiction et deux documentaires avec une première ou une première prévue avant le 1er octobre 2020.

Quatre films reçoivent plus d’un million de couronnes

Elles sont: Dianas bryllup (1 640 080 NOK), Alle utlendinger har lukka gardiner (1 450 840 NOK), Knutsen & Ludvigsen 2 – Det Store Dyret (1 356 220 NOK) et Fjols til fjells (1.103.900 NOK).

Les autres films étaient : Knerten og sjøormen (914 660 NOK), Elleville Elfrid, (NOK914,660), Tottori – Sommeren vi var alene (567.720 NOK), iHumain (473 100 NOK), Alle må dø (410 020 NOK), Selvportrett (346 940 NOK), Torden (315 400 NOK), Flukten sur Grensen (283 860 NOK), Vi er son non (NOK 126 160) et Bestefar er en Alien (94 620 NOK).

directeur de l’IFN Kjersti Mo est heureux de pouvoir aider les producteurs qui ont perdu leur audience et leurs revenus de billetterie importants à cause de la pandémie :

« Plusieurs producteurs de films norvégiens ont subi de lourdes pertes à cause de cela, et nous sommes heureux qu’à travers ce programme d’indemnisation, nous puissions contribuer à réduire cette perte. »

Elle a déclaré qu’il était important pour NFI de faire tout son possible pour aider les entreprises à survivre et à créer de grands films norvégiens à l’avenir.

Source : ©️ NTB Norway.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no