Niveau d'alerte jaune à l'hôpital universitaire de Norvège du Nord: 15 patients admis avec COVID-19 - 3

L’hôpital universitaire de Norvège du Nord est au niveau d’alerte jaune – 15 personnes ont été admises avec COVID-19. L’infection augmente dans la municipalité de Tromsø.

Dimanche, l’hôpital universitaire de Norvège du Nord (UNN) est passé du niveau de préparation aux urgences vert au jaune en raison d’une augmentation constante du nombre de patients corona hospitalisés au cours de la semaine dernière.

Le niveau jaune signifie, entre autres, qu’il envisage d’embaucher du personnel supplémentaire et se prépare à l’escalade des opérations pandémiques.

Trois personnes aux soins intensifs

Dimanche après-midi, il y avait 15 patients hospitalisés atteints de COVID-19, 14 à Tromsø et un à Narvik. C’est le plus grand nombre d’admissions à l’UNN depuis le début de la pandémie.

« UNN gère cela conformément aux plans que nous avons. Nous avons de bonnes routines et de bons systèmes. Nous suivons la situation de près et pouvons agir si le nombre d’entrées continue d’augmenter », a déclaré David Johansen dans un communiqué.

Trois patients sont dans l’unité de soins intensifs (USI), mais personne n’est sous respirateur pour le moment. Les patients admis sont à la fois non vaccinés et vaccinés.

Augmentation des infections

Au cours des deux derniers jours, la municipalité de Tromsø a confirmé plus de 60 nouveaux cas d’infection, écrit le journal iTromsø. Trond Brattland, responsable du contrôle des infections à Tromsø, a déclaré au journal qu’il ne comprenait pas parfaitement d’où venait l’infection et pourquoi elle augmentait.

« C’est l’inverse de la tendance dans le reste du pays. Nous nous grattons la tête parce que nous n’avons pas une seule épidémie ou un seul groupe qui puisse l’expliquer », a déclaré Brattland.

La plupart des cas d’infection se situent dans le groupe des 15 à 35 ans.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no