En principe, le gouvernement de Støre ne veut pas ramener les femmes norvégiennes de l'EIIS chez elles - 3
Photo : Terje Pedersen / NTB

En principe, le nouveau gouvernement norvégien ne veut pas ramener chez eux les personnes qui ont quitté le pays en tant que combattants étrangers, a déclaré lundi la ministre des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt.

« En règle générale, nous ne voulons pas ramener chez eux ceux qui ont voyagé (hors de Norvège) en tant que combattants étrangers. Tout le monde a le droit de demander une assistance consulaire, mais je ne peux pas commenter la situation au-delà de cela », a déclaré la nouvelle ministre des Affaires étrangères, Anniken Huitfeldt (AP), à Norwegian Broadcasting (NRK).

Lundi, la chaîne a rapporté que la suspecte de terrorisme Aisha Shazadi Kausar espérait que le nouveau gouvernement l’amènerait avec son fils de Syrie en Norvège. Kausar est l’une des deux femmes norvégiennes liées à l’Etat islamique qui ont officiellement demandé de l’aide pour rentrer chez elles.

Huitfeldt a souligné que toute personne a droit à un traitement individuel si elle demande une assistance consulaire.

– Souhaitez-vous ramener les femmes à la maison si c’est une condition préalable pour ramener les enfants à la maison ?

« Nous sommes, bien sûr, très inquiets pour les enfants. Nous suivons la situation de près », a répondu Huitfeldt.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no