Oslo décide de ne pas révoquer les licences des entreprises accusées d'avoir trop de scooters électriques en service - 3
Photo : Javad Parsa / NTB

Plusieurs joueurs de scooters électriques à Oslo ont été accusés d’avoir trop de scooters électriques. Après avoir entendu les entreprises, la municipalité d’Oslo a décidé qu’elles seraient autorisées à conserver les permis.

La municipalité d’Oslo a informé Norwegian Broadcasting (NRK) qu’elle était satisfaite des réponses des sociétés de scooters électriques.

Les entreprises avaient jusqu’à dimanche dernier pour prouver qu’elles suivaient les nouvelles règles, qui fixaient un maximum de 667 scooters électriques en fonctionnement par entreprise.

Fin octobre, le journal Aftenposten a écrit qu’après avoir contrôlé le nombre de scooters électriques, l’Agence pour l’environnement urbain a conclu que plusieurs entreprises avaient plus de scooters en service qu’elles n’en étaient autorisées.

Par conséquent, ils ont envoyé une lettre à Ryde, Sharebike, Bydue, Tier et Voi, demandant aux entreprises de scooters électriques de s’expliquer.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no