L'Église de Norvège demande au gouvernement d'arrêter l'exploration pétrolière - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

L’Église de Norvège demande au gouvernement norvégien d’arrêter l’exploration pétrolière. Le chef du Parti du progrès (FRP), Sylvi Listhaug, demande à l’Église d’arrêter de se comporter comme un parti politique. Les conservateurs (H) sont également critiques.

Lors d’une réunion mardi, l’Église de Norvège a voté en faveur du soutien à un appel à l’arrêt de toute autre activité d’exploration pétrolière et gazière sur le plateau norvégien, écrivent le journal Klassekampen et Vårt Land.

Le leader du FRP, Sylvi Listhaug, estime que l’offensive contre l’industrie pétrolière a échoué et affirme que l’Église se comporte comme un parti politique.

« Comme nous le savons, la fermeture de l’industrie pétrolière norvégienne pourrait entraîner une augmentation des émissions à l’échelle mondiale, supprimer des emplois et faire de la Norvège un pays plus pauvre. Il ne restera plus grand-chose de subventions à l’Église ou d’aides si nous supprimons les revenus pétroliers. Ils coupent la branche sur laquelle ils sont assis », a-t-elle écrit dans un message à Klassekampen.

Rendez-vous à Trondheim

Au total, 116 représentants de onze diocèses ont participé à la réunion de l’Église à Trondheim. La réunion a commencé le 11 novembre et s’est terminée le 16 novembre.

Le représentant parlementaire Sveinung Stensland pour le Parti conservateur (H) estime qu’il n’y a aucune raison biblique pour cette décision.

« Quand elle veut être un atelier politique, être un parti politique, l’Église de Norvège se rend moins intéressante pour nous qui sommes engagés politiquement. Vous ne vous sentez pas chez vous alors », a déclaré Stensland à Vårt Land.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no