La police norvégienne s'engage dans une bataille de rap avec les jeunes des minorités - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

La police d’Oslo « répond aux accusations » et participe à une bataille de rap devant le Storting norvégien. L’objectif est de faire émerger le point de vue de la police sur un système dit de récépissé.

le Centre OMOD pour la justice sociale a travaillé près de 30 ans pour un système national de reçus où la police s’engage à enregistrer ses chèques.

Découvrez les Aurores Boréales

Un balisage devant le Storting a eu lieu dans le cadre de l’acceptation par le conseil municipal d’Oslo de mettre en œuvre un projet pilote avec un système de récépissé.

Dans le cadre de la célébration, un concours de rap/slam est organisé pour les jeunes de moins de 25 ans, où la police présente également son propre artiste de rap en uniforme.

Découvrez un magnifique Fjord

Il est Hanne Markhus Andersen de l’Unité Est du district de police d’Oslo qui rappera au nom de la police. Elle est rappeuse et « poète slameuse » à ses heures perdues.

Elle présente une chanson pré-faite qui a été enregistrée en Ouganda, ce qui est contraire aux règles du jeu traditionnelles dans une soi-disant bataille de rap où les strophes viennent généralement spontanément dans les matchs en direct.

« L’idée derrière notre participation est d’écouter ce que les différentes parties de la population ont à dire sur le sujet. Nous espérons également que la participation de la police peut envoyer un signal que toutes les déclarations et opinions juridiques sont les bienvenues et prises au sérieux dans notre démocratie. Hanne a également reçu l’autorisation du chef de la police de poser en uniforme », conseillère principale Steinar Wulfsberg-Gamre pour la communication dans le district de police d’Oslo a écrit dans un e-mail à NTB.

Source : ©️ NTB Norway.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no