Référendum de dimanche : Le vote suisse sur la politique pandémique du pays - 3

Dimanche, les électeurs suisses voteront sur la politique pandémique du pays, y compris l’exigence de certificats corona.

C’est la deuxième fois en quatre mois que le pays organise un référendum sur la politique en matière de pandémie. Cette fois, cela se produit alors que l’infection augmente rapidement et que les autorités mettent en garde contre la cinquième vague d’infection.

En juin, le référendum a eu lieu après que le gouvernement eut été critiqué pour s’être donné des pouvoirs trop larges au détriment des droits individuels des citoyens.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

À cette époque, plus de 60 % des électeurs soutenaient la loi, qui donnait au gouvernement de larges pouvoirs pour mettre en œuvre des mesures de contrôle des infections.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Scepticisme sur les passeports corona

Cette fois, les critiques veulent bloquer une modification de la loi qui donnerait au gouvernement le droit d’introduire des exigences en matière de certificats corona pour tous ceux qui participent à des événements et des rassemblements publics.

En vertu de la loi, des certificats corona sont délivrés aux personnes entièrement vaccinées, à celles qui se sont rétablies du coronavirus et à celles dont le test corona est négatif.

La loi qui sera votée a également permis aux autorités d’allouer des milliards de francs suisses aux travailleurs et entreprises touchés par la pandémie.

Accompagnement depuis l’étranger

Les sondages d’opinion suggèrent qu’une solide majorité votera en faveur du projet de loi, mais ces dernières semaines, les opposants ont collecté d’importantes sommes d’argent et ont également reçu un soutien étranger pour leur campagne.

De la mi-octobre à la mi-novembre, le nombre moyen de cas d’infection par jour a quintuplé – il est désormais de plus de 5 200 par jour, selon le NTB.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no