Chef de FHI Stoltenberg: Nous devrions nous inquiéter de la variante omicron - 3

Il y a lieu de s’inquiéter de la nouvelle variante corona omicron, a déclaré la directrice de FHI, Camilla Stoltenberg.

« Oui, nous devons nous inquiéter. C’est le travail de l’Institut national de la santé publique d’être concerné de manière professionnelle, tout le temps, et d’évaluer ce qui peut arriver et quels sont les pires scénarios pour ce qui peut arriver », a déclaré Stoltenberg à Norwegian Broadcasting (NRK).

Jusqu’à présent, nous en savons trop peu sur la variante du virus, a-t-elle noté.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Il semble que ce soit plus contagieux, peut-être nettement plus contagieux. On ne sait pas si cela provoque une maladie grave et comment les vaccins agissent contre cela. »

Découvrez un magnifique Fjord

La FHI pense qu’il est probable que les vaccins agissent également contre cette variante.

« Nous ne savons pas à quel point (ils travaillent contre la variante). Jusqu’à présent, il ne semble pas qu’il (la variante) provoque une maladie plus grave », a ajouté Stoltenberg.

Pas certain

« Nous devons voir comment la variante se comporte dans des pays comme la Norvège », a noté Stoltenberg.

La Norvège a à la fois une composition par âge différente de celle de nombreux pays d’Afrique australe et des hivers et des saisons froids pour ce type de maladie, a averti Stoltenberg. De plus, la population norvégienne a été beaucoup plus vaccinée.

« Nous obtiendrons plus d’informations sur son fonctionnement en Europe et aussi en Norvège assez rapidement », a-t-elle déclaré.

Les mesures

Au cours du week-end, les autorités sanitaires ont discuté de la signification de la variante omicron pour la stratégie d’infection en Norvège et des conseils qu’elles devraient donner au ministère de la Santé.

« Nous sommes plus ouverts à d’autres mesures », a déclaré Stoltenberg.

Les décisions sur les mesures régionales et nationales viendront « bientôt ». Le gouvernement recevra également lundi des conseils de la Direction norvégienne de la santé et du FHI, a ajouté Stoltenberg.

Le FHI suppose que la variante omicron peut déjà être en Norvège.

« Nous sommes à peu près sûrs que cela arrivera bientôt s’il n’est pas déjà là », a déclaré Stoltenberg.

La nouvelle variante corona a été découverte pour la première fois en Afrique du Sud et signalée à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 24 novembre. Elle s’est depuis propagée dans plusieurs pays, dont l’Europe. La Norvège et plusieurs autres pays ont introduit des restrictions à l’entrée d’un certain nombre de pays d’Afrique australe.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no