AgriAnalysis : Des prix de l'électricité plus élevés pour les agriculteurs norvégiens entraîneront des aliments plus chers - 3

Christian Anton Smedshaug dans AgriAnalyse demande à la ministre de l’Agriculture Sandra Borch (SP) d’envisager une aide financière rapide aux agriculteurs et aux producteurs de légumes touchés par le choc des prix de l’électricité.

« Le pire des cas est que les prix de l’électricité s’installent à un niveau instable et élevé et que nous obtenions un hiver froid », a déclaré Smedshaug, directeur d’AgriAnalysis, au journal Nationen.

La flambée des prix de l’électricité s’ajoute à une forte augmentation des prix des engrais et des matériaux de construction. Cet automne, avant que les prix de l’électricité ne montent en flèche, l’Union norvégienne des agriculteurs et des petits exploitants a estimé que la flambée des prix pourrait laisser aux agriculteurs une facture d’au moins un demi-milliard de couronnes en coûts supplémentaires. Les producteurs norvégiens de tomates, de concombres et de poinsettias sont particulièrement exposés à l’inflation.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Un message à Borch

« Maintenant, lorsque la situation est si exigeante, Sandra Borch devrait envisager des signaux rapides et puissants », a déclaré Smedshaug.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Borch a précédemment déclaré à Nationen que la compensation pour l’augmentation des coûts d’électricité avait été reportée jusqu’au règlement agricole de ce printemps.

L’augmentation des prix des denrées alimentaires est désormais la seule solution, a déclaré Bjørn Gimming, le chef de l’Association agraire norvégienne.

« Nous avons soulevé la question de l’électricité avec le gouvernement Solberg, et nous l’avons à nouveau soulevée avec le gouvernement Støre dans les négociations supplémentaires. Il n’y avait pas de marge de manœuvre là-bas », a déclaré Gimming.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no