Les ministres norvégiens s'inquiètent des violences à Noël - 3
Photo : Terje Pedersen / NTB

La violence familiale est l’un des côtés les plus sombres de Noël. Aujourd’hui, tant le ministre de la Justice que le ministre de l’Enfance et de la Famille demandent aux gens de faire attention aux signes de violence.

« Nous sommes très inquiets pour ceux qui partent désormais en vacances incertaines face à des partenaires violents. Nous avons donc clairement appelé les gens à faire attention », a déclaré la ministre de la Justice Emilie Enger Mehl (SP) au journal VG.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Enger et la ministre de l’Enfance et de la Famille Kjersti Toppe (SP) demandent aux Norvégiens de faire attention aux signes de violence.

« Nous pouvons adopter beaucoup de politiques, et il existe de bons outils qui peuvent aider, mais en fin de compte, il est important que tout le monde se soucie de ceux qui l’entourent », a déclaré Toppe.

Découvrez un magnifique Fjord

Statistiques

Les chiffres de l’Institut national de la santé publique (FHI) montrent qu’un enfant ou un jeune sur 20 grandit dans des conditions de violence, tandis qu’un sur cinq subit des violences physiques moins graves.

Un peu plus de 9 % des femmes et un peu moins de 2 % des hommes déclarent avoir été exposés à de graves violences physiques de la part d’un partenaire, selon le Centre national de connaissances sur la violence et le stress traumatique (NKVTS).

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no