La Suède veut que les "favoris de la fika" obtiennent la protection de l'UE - 3
Petits pains de Sainte-Lucie. Photo : Gorm Kallestad / NTB

Les autorités suédoises ont demandé une protection spéciale de l’UE pour les brioches à la cannelle, le lait écrémé et les brioches sucrées de Sainte-Lucie.

Demande de protection de l’UE pour la cuisine suédoise

La Suède a demandé une protection spéciale de l’UE pour une gamme de délices culinaires. La brioche à la cannelle (kaneboller), lait écrémé suédois et brioches sucrées de Sainte-Lucie (lussekatter) ont tous été inclus dans cette demande aux autorités de l’UE de recevoir un statut spécial.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Ce statut signifierait que les recettes ne peuvent pas être modifiées mais aussi que la production de ces délices de la pause-café ne pourrait pas être déplacée de la Suède.

La brioche sucrée de Sainte-Lucie est un spectacle courant à l’approche de Noël, consommée dans de nombreux foyers suédois et norvégiens pendant l’Avent.

Découvrez les Aurores Boréales

La Suède compte déjà trois produits alimentaires bénéficiant d’une appellation d’origine protégée par l’UE, dont les œufs de la baie de Botnie (Kalix Lojrom), « gâteau à la broche » scanien (Spettekaka), et fromage Svecia.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]