Nouvel indice de corruption : les pays nordiques toujours perçus comme les moins corrompus - 3

La Norvège est passée de la 7e place à la 4e place sur l’indice de corruption de Transparency International. Les pays nordiques se portent bien. Dans l’ensemble, cependant, il n’y a pas de grands changements mondiaux.

Le score moyen mondial sur l’indice de perception de la corruption (IPC) est inchangé pour la dixième année consécutive, avec seulement 43 points sur 100 possibles, écrit Transparency International. L’indice mesure à quel point le secteur public d’un pays est considéré comme corrompu.

La Norvège a augmenté son score de 84 en 2020 à 85 en 2021. Malgré la quatrième place, qu’elle partage avec Singapour et la Suède, elle n’est que la troisième meilleure dans la région nordique. Le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont en tête avec 88 points. Pour la Finlande, c’est une amélioration de trois points. L’Islande est le pire des pays nordiques – à la 13e place.

Allez voir les Baleines en Catamaran

La corruption est liée aux violations des droits humains

Vingt-sept pays ont enregistré leur score le plus bas jamais enregistré. Le Soudan du Sud est tout en bas de la liste, suivi de la Syrie, de la Somalie et du Venezuela. L’organisation estime que l’absence de mesures contre la corruption peut être étroitement liée à la détérioration des conditions de la démocratie et des droits de l’homme.

Découvrez un magnifique Fjord

« Notre dernière analyse montre que la protection des droits de l’homme est au cœur de la lutte contre la corruption. Les pays où les droits civils sont bien protégés obtiennent généralement un score plus élevé sur l’IPC, tandis que les pays où les droits des citoyens sont de plus en plus violés obtiennent un score inférieur », écrit Transparency International dans le rapport.

De plus, la pandémie corona a été utilisée dans de nombreux pays comme excuse pour affaiblir le contrôle et le principe de répartition du pouvoir. L’organisation mentionne, entre autres, l’outil d’espionnage Pegasus comme une nouvelle préoccupation, car les États l’ont utilisé pour espionner des militants, des journalistes et des politiciens, écrit l’agence de presse AP.

États-Unis

Les pays tout en haut ont également été critiqués par l’organisation.

« De nombreux pays qui obtiennent des scores élevés et ont des secteurs publics relativement propres autorisent toujours la corruption transfrontalière – ce qui a des conséquences sur leurs propres niveaux de corruption. »

Les États-Unis et le Canada sont parmi les pays qui ont connu l’évolution la plus négative ces dernières années. Le score américain est inchangé, mais le pays chute tout de même à la 27e place. Pour la première fois, il sort du top 25.

Cela est dû entre autres au système de financement des campagnes électorales et aux tentatives continues de la droite de mettre en doute les résultats des élections, y compris l’élection présidentielle de 2020.

Le Canada, pour sa part, est décrit comme un centre d’activités financières illégales.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no