Le gouvernement veut pouvoir tester de force les personnes qui doivent être expulsées de Norvège - 3
Photo : Terje Bendiksby / NTB

Le gouvernement souhaite que les personnes qui doivent être expulsées de Norvège soient soumises à un test corona.

Lundi, le gouvernement a annoncé qu’il proposait que les personnes qui doivent être expulsées conformément à la loi sur l’immigration, la loi sur l’extradition ou la loi sur les mandats d’arrêt puissent être condamnées à subir des tests pour révéler si elles sont infectées par le COVID-19 ou contraintes testé à cet égard.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le gouvernement veut pouvoir le faire si les tests sont nécessaires pour procéder à l’expulsion.

« Il serait regrettable qu’un étranger qui a l’obligation de quitter la Norvège puisse empêcher la mise en œuvre de l’expulsion en refusant de se faire tester contre le COVID-19 », a noté la ministre de la Justice et de la Gestion des urgences Emilie Enger Mehl (SP).

Allez voir les Baleines en Catamaran

Elle dit que cela nuirait à la confiance dans la politique d’immigration si l’obligation de partir pouvait être ainsi contournée.

« C’est aussi très coûteux et gourmand en ressources lorsque l’étranger reste longtemps au centre de détention pour migrants de Trandum. »

Le gouvernement envoie maintenant le projet de loi pour consultation avec un délai de consultation de trois semaines.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no