Ministère russe des Affaires étrangères : Nous n'enverrons pas de forces dans l'est de l'Ukraine pour le moment - 3
Photo : Sam Oxyak / Unsplash

La Russie dit qu’elle ne prévoit pas d’envoyer des forces dans les deux régions séparatistes de l’est de l’Ukraine pour le moment – ​​mais ajoute qu’elle le fera si une menace se présente.

Lundi, le président Vladimir Poutine a reconnu Donetsk et Louhansk comme indépendants et, dans le même temps, s’est ouvert à l’envoi d’une « force de maintien de la paix » russe dans les deux républiques séparatistes ukrainiennes.

Découvrez un magnifique Fjord

Le Premier ministre Jonas Gahr Støre (AP) a déclaré mardi lors d’une conférence de presse que les forces russes étaient arrivées lundi dans l’est de l’Ukraine et l’ont qualifié de violation du droit international et d’acte très grave.

Mardi après-midi, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andrei Rudenko, a nié que des forces russes aient été envoyées à Donetsk et Louhansk.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Si une menace survient, nous offrirons une assistance conformément à l’accord qui a été ratifié », a déclaré Rudenko.

Peu de temps après, le bureau de Støre a déclaré que ce qu’il voulait dire était que Poutine avait annoncé lundi que la Russie enverrait des forces dans l’est de l’Ukraine, et non que cela avait été fait.

Selon Rudenko, l’accord ouvre la voie à une «aide militaire russe» aux deux républiques séparatistes, mais il a également mis en garde contre les spéculations sur la question de savoir si cela inclut les forces.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no