Un rapport montre que près des deux tiers ne sont pas d'accord avec l'interdiction des vélos électriques dans les parcs nationaux de Norvège - 3
Vélo électrique. Image d’illustration. Photo : Berit Roald / NTB

Un rapport de l’Institut norvégien de recherche naturelle montre que jusqu’à 64 % des personnes interrogées sont en désaccord sur l’interdiction des vélos électriques dans les parcs nationaux norvégiens.

64% des répondants n’étaient pas d’accord avec l’interdiction des vélos électriques

L’Institut norvégien de recherche naturelle (NINA) a publié un rapport dans lequel une enquête a révélé que les deux tiers des personnes interrogées n’étaient pas d’accord avec l’interdiction actuelle des vélos électriques dans les parcs nationaux norvégiens.
Le rapport « Le vélo électrique dans le parc national de Jotunheim » a montré que 64 % des personnes interrogées étaient contre l’interdiction des vélos électriques tandis que 18 % y étaient favorables.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La Norvège considère les vélos électriques comme des véhicules motorisés et leur utilisation est donc interdite dans tous ses parcs nationaux protégés. Pourtant, cette dernière enquête suit une tendance de ceux qui ne sont pas satisfaits de l’interdiction. Une enquête sur le terrain l’année dernière a révélé que 67% étaient en faveur de l’utilisation du vélo électrique le long de Glitterheimveien dans le parc national de Jotunheimen.

Débat bilatéral, la plupart veulent des restrictions sur l’utilisation des sentiers

Vegard Gundersen, un chercheur de la NINA, a parlé à NTB des résultats du rapport et de la nature bilatérale de ce débat. Il a estimé que l’enquête montrait que « l’argument le plus important était la volonté de donner à chacun la possibilité d’utiliser la route ».

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Gundersen a également déclaré qu’il existe un contre-argument à l’utilisation limitée des vélos électriques. Il a en outre expliqué qu ‘«en Norvège, nous sommes dans une phase précoce, où les gens n’ont pas pleinement exploré les possibilités qu’offrent les vélos électriques. Mais nous savons par d’autres études qu’il va s’étendre et que nous aurons une plus grande usure du terrain.

L’enquête a également révélé qu’une nette majorité (56 %) s’oppose à l’ouverture des sentiers des parcs nationaux pour une variété de véhicules ou d’équipements sportifs, qu’ils soient électriques ou non. Seuls 21 % y étaient favorables.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no