"Verdens Verste Menneske" remporte de prestigieux prix du cinéma norvégien - 3

Le mastodonte qu’est Joachim Trier, « Verdens Verste Menneske » continue de rouler puisqu’il a remporté deux autres prix, cette fois de la prestigieuse Norwegian Film Critics Association.

Le meilleur film de 2021, « a capturé le son d’Oslo« 

Un peu plus d’une semaine après son succès aux BAFTA, le film salué par la critique de Joachim Trier, « Verdens Verste Menneske » (La pire personne du monde) a remporté deux autres récompenses. Le film a été jugé par l’Association norvégienne des critiques de cinéma comme « le meilleur film » de 2021. Les critiques de cinéma norvégiens n’étaient pas les seuls à faire l’éloge du film de Trèves car il a également conquis les critiques de cinéma new-yorkais en décembre dernier.

Dans son raisonnement pour choisir le film, le jury a noté « à quel point le réalisateur capture le son d’Oslo ». C’était aussi un film, a expliqué le jury, qui « transmet facilement un profond sérieux. Et le film transmet du bout des doigts à quel point il peut être frustrant d’avoir de nombreuses options mais de ne pas pouvoir choisir l’une d’entre elles. Comme il peut être douloureux pour les autres et pour soi-même d’essayer de réfléchir sur les autres pour trouver sa propre identité. Finir comme plus un dans sa propre vie.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Renate Reinsve remporte un nouveau prix de la « meilleure actrice »

Comme le film lui-même, les récompenses continuent de pleuvoir pour sa star principale, Renate Reinsve. Après son BAFTA « Prix de la meilleure actrice » et son succès à Cannes, Renate a remporté un autre prix quelques semaines seulement avant de partir pour Hollywood et la cérémonie des Oscars. Reinsve a reçu le prix de la «Meilleure actrice» pour son interprétation de Julie, toujours indécise.

Découvrez un magnifique Fjord

Dans son discours d’acceptation, au café Engebret à Oslo, Reinsve a adopté une approche humble. Elle, à son tour, a fait l’éloge de ceux qui se trouvaient derrière l’objectif : « C’est absolument fantastique. Une grande partie du mérite revient à Eskil et Joachim qui ont écrit un scénario absolument fantastique et un rôle fantastique. C’est un travail collectif. » Une œuvre collective qui séduit les publics et les critiques du monde entier.

Sturla Brandth Grøvlen a reçu un prix pour sa photographie pour le film «De uskyldige» (Les Innocents)

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no