Støre : la Norvège est prête à accueillir sa part de réfugiés ukrainiens - sur la base d'une répartition raisonnable - 3

Le Premier ministre Jonas Gahr Støre (AP) estime que la Norvège doit s’attendre à être touchée par la réponse de la Russie aux sanctions qui sont en train d’être introduites.

« Nous devons nous attendre à une réponse russe aux sanctions. Ils affecteront également les intérêts norvégiens. Nous devons être préparés à cela. C’est le peuple ukrainien qui est aujourd’hui le plus durement touché, d’une manière scandaleuse et profondément tragique. Nous défendrons l’Ukraine et le peuple ukrainien », a déclaré Støre lorsqu’il a rencontré la presse avant un sommet numérique à l’OTAN vendredi.

Lors de la conférence de presse, il a réaffirmé que la Norvège se joindrait aux sanctions de l’UE contre la Russie.

Découvrez les Aurores Boréales

Afflux de réfugiés

Lors de la conférence de presse, Støre a également souligné qu’un afflux de réfugiés a maintenant commencé à affecter la Pologne.

Découvrez un magnifique Fjord

Selon Støre, la Norvège souhaite des solutions communes au sein de l’UE et de l’EEE pour garantir une répartition équitable des réfugiés entre les pays membres.

La Norvège est prête à entrer dans une coopération et une discussion de l’UE sur la répartition dans le temps, afin qu’il n’y ait pas une charge déraisonnable sur quelques (pays), a déclaré Støre.

« Ensuite, la Norvège doit en prendre sa part, sur la base d’une répartition raisonnable entre les pays européens. »

Peurs liées au gaz

Dans les pays européens, les craintes grandissent également que le conflit ne conduise à un arrêt des approvisionnements en gaz en provenance de Russie.

Cela donne à la Norvège un rôle encore plus important, selon Støre.

« La Norvège restera un fournisseur stable de gaz. C’est important dans la situation actuelle. C’est stratégiquement important pour nos alliés et partenaires en Europe. Nous fournissons 20 % du gaz européen, et dans la situation incertaine actuelle, c’est très important », a-t-il déclaré.

Coordination étroite

Au cours des dernières 24 heures, Støre s’est entretenu avec Olaf Scholz d’Allemagne, Boris Johnson du Royaume-Uni, les premiers ministres des pays nordiques, ainsi que des Pays-Bas et des pays baltes.

« Une coordination étroite avec nos alliés n’a jamais été aussi importante », a déclaré Støre.

« Au cours des dernières 24 heures, nous avons constaté une unité très claire dans l’Alliance », a-t-il affirmé.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no