L'exercice militaire de l'OTAN dirigé par la Norvège comptera 5 000 participants de moins que prévu - 3
Photo : Anette Ask Forsvaret / NTB

Le nombre de participants à l’exercice militaire Cold Response (CR22) dirigé par la Norvège est réduit de 35 000 à 30 000.

« Il appartient aux pays respectifs d’allouer leurs forces en fonction de leurs souhaits et de leurs besoins, et à la lumière de la situation tendue de la politique de sécurité, cela est également compréhensible », a déclaré le sergent-major Preben Aursand au quartier général opérationnel des forces armées (FOH). Forum Forsvarets.

Découvrez les Aurores Boréales

L’exercice se déroule toujours comme prévu en mars et avril, avec la participation de soldats de 27 pays de l’OTAN. Aursand n’a pas précisé quels pays ont réduit le nombre de soldats.

Initialement, il devait y avoir 28 pays dans Cold Response, mais l’Australie s’est retirée de l’exercice.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Aursand a également ajouté que l’activité et la présence militaires russes dans le nord sont quelque peu plus élevées et « dynamiques », mais a néanmoins souligné qu’il n’y avait aucun changement dans l’évaluation de la menace du point de vue de la Norvège.

« Il y a une activité normale dans nos zones immédiates. La Russie voudra probablement suivre l’exercice, tout comme nous le faisons lorsqu’ils organisent des exercices », a-t-il déclaré.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no