FHI norvégien : moins de cas de VIH, de gonorrhée et de syphilis enregistrés pendant la pandémie de corona - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

Le nombre de cas signalés de gonorrhée, de syphilis et de VIH a diminué en 2021, selon les chiffres de l’Institut norvégien de santé publique (FHI).

« La tendance à la baisse des cas signalés de VIH et de gonorrhée en 2020 et de VIH, de gonorrhée et de syphilis en 2021 doit – dans une large mesure – être supposée être liée au coronavirus.

Découvrez un magnifique Fjord

« Nous devons donc être préparés à un changement dans le développement de l’infection à l’avenir », a averti le conseiller principal Øivind Nilsen au FHI.

En 2021, 555 cas de gonorrhée ont été signalés en Norvège, contre 1045 cas en 2020 et 1704 cas en 2019. La diminution des cas signalés concernait à la fois les hommes homosexuels et les hommes et femmes hétérosexuels infectés. Les cas de gonorrhée en Norvège sont en augmentation depuis plusieurs années – à l’exception de la pandémie.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Après une augmentation des cas de syphilis en 2020, il y a eu une diminution significative des cas de syphilis déclarés en 2021. L’année dernière, 163 cas de syphilis ont été signalés contre 287 cas l’année précédente. Les hommes homosexuels infectés issus de l’immigration et les personnes séropositives sont particulièrement vulnérables à l’infection par la syphilis, a écrit le FHI.

En 2021, 102 cas de VIH ont été signalés en Norvège, contre 137 cas en 2020. La tendance à la baisse des cas signalés se poursuit et les chiffres de l’année dernière sont le plus faible nombre de cas détectés depuis plus de 20 ans.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no